Mercredi, mai 25 2016

VOUS VOULEZ UN MAÎTRE…

On connaît le mot de Lacan : " vous voulez un maître, vous l’aurez ! " C’est à cela que me font penser les évènements récents en France. Une émulsion sociale, un trouble profond, des difficultés majeures sur le front de l’emploi, un État-providence parvenu à sa limite de flexibilité et d’assistance.

Lire la suite...

Lundi, mai 23 2016

FULMINATIONS

Il y a des moments où tout s’accorde à vous gratter l’épiderme, c’est comme si une nuée de moustiques particulièrement actifs vous agressait au milieu de l’été alors que vous ne demandez qu’à faire la sieste. Moustiques de l’information, mouches importunes des nouvelles qu’on pourrait négliger en tirant son chapeau sur les yeux au fond de son hamac. Oui, mais justement, on n’a pas de hamac, on ne fait pas la sieste et ce n’est pas l’été, mais on a des oreilles pour écouter les nouvelles et des yeux pour lire les journaux !

Lire la suite...

Dimanche, mai 8 2016

NON AU TRAVAIL !

J’ai, ces jours derniers, remarqué sur mon chemin de curieuses petites affichettes rouges collées sur les murs qui proclament : « Non au travail ». Pas d’autre information que ce slogan, pas de sigle, de signature, pas d’autre indication que cette revendication.

Lire la suite...

Lundi, avril 18 2016

LA DÉMOCRATIE DE L'INVECTIVE

Il n’y a pas à Paris de meilleur endroit pour incarner la France et sa devise : liberté, égalité, fraternité et …suffrage universel (représenté par un lion de bronze) que la Place de la République. Ses bas-reliefs en illustrent l’histoire depuis le « Serment du jeu de paume », jusqu’à celui de sa proclamation en 1870.

Lire la suite...

LA VALEUR DE L’ART

Une fois de plus, un événement récent, de ceux que tous les propriétaires de vieilles maisons seraient heureux de vivre, nous remet en mémoire ce vieux débat de la valeur de l’art. Ne voilà-t-il pas que, pour effectuer des travaux d’étanchéité dans un grenier, on met à jour, dans la région de Toulouse, derrière une cloison, un tableau ancien, qui se trouve être probablement du Caravage.

Lire la suite...

Dimanche, avril 10 2016

CULTURE

Lorsque paraît un nouveau livre sur la culture, on se précipite pour le lire, non point qu’on en attende des révélations, mais afin de mesure l’état de la réflexion aujourd’hui sur le sujet.

Lire la suite...

Mercredi, mars 23 2016

HOMMAGE AUX MORTS

Une fois de plus, j’ai vu sur mon écran de TV, la Tour Eiffel s’illuminer aux couleurs du drapeau belge marquant par là la solidarité de la France avec notre voisin frappé à son tour par les attentats islamiques, ou qui se disent tels, étant le plus souvent le fait de petits voyous ayant viré aux couleurs noires du drapeau de Daesch.

Lire la suite...

Lundi, mars 7 2016

JOUVET SOUS LA PLUIE

C’était dimanche dernier, et c’était jour de pluie. En sortant de chez moi pour aller acheter mon pain, je suis tombé sur un sac rempli de bouquins qu’un citadin sans doute encombré de leur poids avec mis sur mon chemin. Tout lecteur de passage ou bibliophile avisé ne pouvait que s’arrêter, quitte à passer son chemin si sa curiosité n’était piquée par quelque titre.

Lire la suite...

Mardi, mars 1 2016

BREXIT

Parmi les apports que nos amis les Anglais ont offert à l’humanité, il y a indiscutablement le sport, surtout le sport collectif et les règles qui vont avec. Ils ont en particulier inventé le golf ; ce sport qui contrevient si bien à la nature humaine que Churchill a pu le résumer en disant que c’était la meilleure manière de gâcher une promenade dans un cadre agréable par la faute d’une petite balle blanche ; mais encore le rugby ou le cricket cette « chose » qui ne peut être comprise et jouée que par des Anglais.

Lire la suite...

COUP DE BLUES

Plus vraiment le cœur à taper sur mon écran les pensées du jour. Je trouve encore la force de donner ici où là quelques articles ou de faire des conférences pour lesquels je me suis engagé, mais au vrai, cette fin d’année dernière avec les attentats, m’a tétanisé.

Lire la suite...

Samedi, octobre 31 2015

MUSEE DE L'HOMME

Passé un peu inaperçu dans le flot des informations émotives qui nous secouent tous les jours, l’ouverture du nouveau Musée de l’Homme à Paris mérite cependant un commentaire. Fermé pendant 6 ans après le déménagement de ses collections ethnologiques transférées au Musée du Quai Branly avec celles du musée des Arts Africains et Océaniens et après avoir connu la révolte des personnels scientifiques qui s’opposaient à sa redéfinition, voici que s’ouvre ce tout nouveau musée dans l’aile Passy du Trocadero. Une visite s’imposait, et si, d’entrée, le caractère « moderne » de l’ensemble change le regard qu’on avait sur ce lieu sombre et poussiéreux d’antan, l’impression qu’on en reçoit est double. D’une part, on se réjouit de la lisibilité de l’espace et des collections. La nouvelle muséographie a fait des progrès gigantesque sur la présentation des choses : tout est plus clair, plus séduisant, plus pédagogique, mais c’est peut-être là que le bât blesse.

Lire la suite...

Lundi, septembre 7 2015

L'ÉMOTIONNEL ET LE COMPASSIONNEL

Sentiment de gêne devant cette déferlante de l’apitoiement généralisé. Une photo (terrible, mais pas davantage que d’autres) d’un enfant mort sur une plage, a servi de déclencheur à une émotion retenue qui s’est soudain libérée sous l’effet accélérateur des média de masse tournant en boucle, des journalistes sommés de suivre (et bien peu l’ont fait avec réserve) et de l’opinion publique chauffée à blanc. Combien de SMS reçus où l’on vous demande, vous somme, de signer pour les réfugiés, de vous engager pour des mesures immédiates et définitives et si vous ne le faites pas illico presto, vous n’avez pas de cœur.

Lire la suite...

Mercredi, septembre 2 2015

FIN D’ÉTÉ

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je me sens soudain comme orphelin de quelque chose que je ne possédais pas, sinon de manière virtuelle, un temple, un site, un témoignage de civilisation qui s’en va en fumée, victime de la violence, de la bêtise et du fanatisme. La cité de Palmyre est donc détruite en cette fin du mois d’Août par les Islamistes de Daesh.

Lire la suite...

Vendredi, août 14 2015

Un article du figaro

Ils sont venus, ils sont tous là,les comiques, les comédiens,les chanteurs, les chorégraphes, les musiciens, les autres tous ceux pour qui il n'est de vie que par et pour la scène.

Lire la suite...

Mercredi, août 5 2015

REVUE DE PRESSE

Saisi à la volée de mes lectures estivales. Un gros orage éclate sur le Sud-Ouest, les cartes météo se mettent à la couleur de la vigilance orange et l’orage finit par éclater avec tornade et grêlons, mais c’est moins grave que prévu.

Lire la suite...

Mercredi, juillet 29 2015

UN ROI A LA PLAGE

Voyez comme sont les gens, on leur amène un arabe riche qui nous achète deux douzaines de Rafale, installe 1 000 personnes de sa suite à Vallauris avec les dépenses que cela implique et on leur chipote un bout de plage de sable gris, moche comme tout, qui ne fait que quelques dizaines de mètres de longueur au nom des grands principes du libre accès au littoral.

Lire la suite...

BILAN À MI-ÉTÉ

En cette fin de mois de juillet, on fait généralement le bilan à mi-été des évènements, celui des festivals, celui de la vie politique nationale et internationale, celui du Tour de France cycliste, car dès le premier août, et pour au moins quinze jours, la France fait la sieste, au bord des plages, à la campagne ou chez soi, où que l’on soit, c’est une tradition, comme celle du premier mai, du 11 novembre ou du 25 décembre.

Lire la suite...

Mercredi, juillet 15 2015

GREEXIT etc…

La palinodie à laquelle nous venons d’assister (et encore, elle est loin d’être terminée) à propos de la Grèce, m’inspire quelques réflexions. Certes, ce peuple mal gouverné, sûr de lui-même (n’a-t-il pas inventé la démocratie ! Lui ou ses lointains ancêtres pour autant que le goût des vertus politiques soit transmissible par les gènes) et assez rusé pour ne vouloir que les avantages et pas les inconvénients de sa qualification de membre de la communauté européenne,

Lire la suite...

Vendredi, juillet 10 2015

ÉGLISES OU MOSQUÉES

On n’en finirait pas de recenser, dans notre pays, les sujets qui divisent. Et s’ils divisent ainsi, c’est qu’ils sont sensibles, et s’ils sont sensibles c’est que nous vivons des temps de doute et d’interrogation, des temps où l’on voit vaciller les anciennes certitudes culturelles et où tout, même le pire, semble soudain possible. Tout semble pouvoir changer, nos mœurs, nos habitudes, nos connaissances, nos modes d’apprentissage, de sorte que tout ce qui nous surprend nous inquiète.

Lire la suite...

Vendredi, juin 12 2015

56° BIENNALE DE VENISE

CHIHARU_SHIOTA.JPG Une grande foire d’art contemporain et à fortiori une Biennale (et celle de Venise est exemplaire en cela) c’est d’abord le choix d’un commissaire et le point de vue de ce dernier sur l’art qui va orienter le choix des artistes et le message à retenir. On se souviendra sans doute de l’impact qu’avait eue la nomination d’Harald Szeemann, l’homme qui avait lancé après 1968 le slogan : « Quand les attitudes deviennent des formes » et ouvert l’art contemporain aux actions et installations. Lorsque donc, il avait été nommé au tournant du siècle commissaire de la Biennale, celle-ci était devenue alors le rendez-vous mondial incontestable de l’art contemporain. Le choix du commissaire (on dit le « Curator » à l’anglaise) est donc de première importance. Pour l’édition de 2015, c’est l’américain d’origine nigériane Okwui Enwezor, connu pour avoir attaché son nom à de nombreuses manifestations internationales et pour avoir été le remarqué commissaire de la Dokumenta de Kassel en 2002, qui a été choisi.

Lire la suite...

- page 4 de 12 -