Samedi, novembre 29 2014

L’ARTISTE EMBLÉMATIQUE DE NOTRE ÉPOQUE

On pourrait se poser la question ainsi : quel est l’artiste le plus emblématique de notre époque ? Hier la réponse était aisée. Chacun aurait pu répondre : Picasso. Le bon sens populaire désignait ainsi le moindre gribouillis par : « c’est du Picasso » et tout était dit. Le prix des œuvres venait ajouter à l’indignation de la plupart…et en plus ça vaut cher ! Les bonnes gens haussaient les épaules devant ce monde décidément incompréhensible. Cela c’était au siècle dernier. Il n’aura échappé à personne que depuis, Picasso est au musée, qu’on a enfin compris qu’il avait résumé dans son œuvre la totalité de la peinture de son temps et qu’il était à son tour devenu un classique.

Lire la suite...

Samedi, novembre 8 2014

L’ART COMME MARQUE

J’ai été, -comme beaucoup de monde-, visiter la nouvelle et très attendue « Fondation Louis Vuitton » confiée au grand architecte américain Frank Gehry. J’ai vu un gros hanneton de verre et d’acier posé à l’orée du bois de Boulogne, reposant au milieu des arbres et dont la coupole luisante comme un dos de coléoptère d’acier dépasse la canopée.

Lire la suite...

Lundi, novembre 3 2014

PARIS CAPITALE DE L'ART?

Même les plus distraits ont entendu la nouvelle : « Paris redevenu capitale de l’art ». Il est vrai qu’on y inaugurait coup sur coup le nouvel espace Louis Vuitton, la rénovation du Musée Picasso cependant que s’y déroulait la FIAC, la foire annuelle de l’art contemporain. Tout cela est d’importance et on relèvera avec satisfaction ces signes du renouveau artistique de la place de Paris qui comme on sait avait perdu au milieu du siècle dernier son rôle prééminent avec le déclin de la défunte « école de Paris ».

Lire la suite...

Samedi, novembre 1 2014

FLEUR ET LA RÉTHORIQUE

Elle était venue là parce que c’est son métier et parce qu’il faut aller à la télévision lorsqu’on est ministre, cela fait partie du job. Elle avait donc certainement préparé son entretien, en bonne élève, elle devait tout savoir sur les dossiers du moment, nul n’en doute, elle avait aussi soigné sa mise, sa coiffure et était comme d’ordinaire très séduisante avec cette énigmatique apparence qui glisse dans ses yeux bridés comme une intelligence supérieure cachée sous une sérénité mystérieuse. On la regardait comme une icône.

Lire la suite...

Mardi, octobre 21 2014

PLUG ANAL ET COMÉDIE ARTISTIQUE

Voici une affaire comme il s’en concocte parfois dans le milieu de l’art qui vient d’avoir Paris comme destination et la place Vendôme comme théâtre. Nous sommes à la période de la FIAC la célèbre foire d’art contemporain de la ville et cette dernière ayant invité l’artiste américain Paul Mac Carthy à présenter son œuvre dans un espace public, le facétieux américain connu pour ses penchants scatologiques n’a pu s’empêcher d’évoquer à propos de celle-ci la forme d’un « plug » anal que seuls les initiés connaissent lequel sert paraît-il à dilater l’anus avant la sodomie. Jusque-là, l’innocente structure gonflable était désignée comme un arbre-jouet en raison de sa couleur verte.

Lire la suite...

Vendredi, octobre 17 2014

PRIX NOBELS

Il y a moins d’une dizaine d’années, en 2007, je crois, le journaliste américain Don Morrison dans un article a fort retentissement publié par « Time Magazine » proclamait « la mort de la culture française » au motif que celle-ci importait beaucoup la culture des autres mais avait du mal à exporter et à faire rayonner la sienne.

Lire la suite...

Vendredi, septembre 5 2014

VENGEANCE ET LITTÉRATURE

Les femmes aiment plus que les hommes nous dit la littérature. Elles aiment et haïssent absolument. Chaque jour en apporte sa preuve et les femmes blessées sont plus féroces que les hommes, c’est ce que nous raconte le Théâtre.

Lire la suite...

Jeudi, août 28 2014

HOLLANDE A-T-IL FAIT UNE FLEUR À LA CULTURE ?

La première question que l’on peut se poser à partir du changement de titulaire au poste de Ministre de la culture est de savoir si ce sera un changement ou la continuation des mêmes difficultés qui ont fini par décourager son dernier titulaire. Malgré tout c’est cela qui étonne d’abord, s’agissant d’un poste prestigieux et convoité, qu’on puisse en démissionner.

Lire la suite...

Samedi, juillet 26 2014

RESSENTIMENT

J’ai mis du temps à comprendre cette phrase de Sartre : « la jeunesse est la période du ressentiment ». En effet, j’aurais d’abord supposé que le ressentiment pouvait venir avec l’âge, les espoirs déçus, les occasions perdues, l’injustice subie et que, contrairement au vin que le temps aigrit et transforme en vinaigre, la vie, elle, préservait la jeunesse du prix de la déception.

Lire la suite...

Vendredi, juin 27 2014

MANAUS AU COEUR DE L'AMAZONIE

Voilà un nom qui sonne comme un cauchemar pour les footballeurs qu’on a vus ruisselants de sueur dès les premières courses sur la pelouse toute neuve de l’Arena stadium que les Brésiliens ont été construire en pleine foret amazonienne à 3 000km de Sao Paulo, on se demande bien pourquoi.

Lire la suite...

Vendredi, juin 20 2014

INTERMITTENTS : BIS RÉPÉTITA

En France, nous sommes les champions des affrontements sociaux, c’est à croire qu’ils sont nécessaires à notre fonctionnement démocratique. On ne sait pas anticiper, on ne traite les questions qu’au moment où elles se radicalisent et on en sort généralement meurtris et insatisfaits de part et d’autre. Et je ne parle pas ici de la SNCF, mais du conflit des Intermittents. Vous noterez qu’on ne dit pas de quoi on est intermittent, le mot vaut qualification et n’est pas le métier qui qualifie ici, c’est le statut à l’Unedic. Intermittent signifie donc : qui ouvre le droit à l’indemnisation du chômage. La chose est déjà assez singulière pour être relevée.

Lire la suite...

Vendredi, juin 6 2014

RODEZ/MUSEE SOULAGES

On le savait depuis longtemps, depuis l’épisode des « vitraux de Conques », c’est à dire, depuis une vingtaine d’années, qu’il y avait entre Soulages et la ville qui lui a donné naissance, Rodez, une histoire tellement personnelle qu’elle devait aboutir un jour ou l’autre à une rencontre qui changerait le visage de l’une et de l’autre.

Lire la suite...

Mercredi, juin 4 2014

UN NOUVEL IMBROGLIO

« Imbroglio » en Italien se dit « embrouille » en Français et nous voilà aujourd’hui devant une nouvelle embrouille. Le gouvernement précipite une réforme territoriale dont on se demande quel est le véritable objet ? Parer à une défaite électorale à venir et rebattre les cartes qui écarteront les échéances et mélangeront les électorats ? Réduire le train de vie de l’État en abaissant le niveau des frais liés aux nombreux exécutifs ? Se mettre au diapason européen d’une Europe des régions ce qui est malaisé avec un État centralisé ? Toutes ces raisons doivent certes concourir au calcul électoral, mais déterminer laquelle est la plus déterminante est difficile à dire.

Lire la suite...

Mardi, mai 27 2014

LUCIO FONTANA au MUSÉE D'ART MODERNE DE PARIS

Il est des expositions qui réservent de vraies découvertes. Enfin, pour moi, car j’imagine que d’autres connaissent mieux l’œuvre de Lucio Fontana que moi, mais voilà, en ce qui me concerne, je m’en tenais jusque-là à l’image forte et quelque peu théâtrale de ses lacérations de toiles dont l’aspect érotique et violent m’avait comme on dit, interpellé.

Lire la suite...

Dimanche, mai 18 2014

MONUMENTA: LES KHABOKOV: L'ÉTRANGE CITÉ.

Le pavillon rougeMes pas me portent vers le Grand Palais qui expose le couple Ilya et Emilia Kabakov. C’est la « Monumenta 2014 » qui avait bien failli ne pas avoir lieu dans la précipitation qui avait suivi la dernière élection présidentielle où l’on voulait effacer tout signe de ce qui s’était passé avant. Heureusement quelques sages conseils plus tard…

Lire la suite...

Samedi, mai 17 2014

MARTIAL RAYSSE AU CENTRE POMPIDOU

le bain turcVisite à Paris de l’exposition consacrée à Martial Raysse, « notre Pop-artist » français, le seul qui soit reconnu à l’étranger au même titre que Warhol, Lichtenstein (dont on a vu récemment une exposition au Centre Pompidou) ou Polke.

Lire la suite...

Jeudi, avril 24 2014

NI FLEURS, NI COURONNES.

C’est la mention, au bas d’un faire-part de décès que j’ai reçu ces jours derniers. Je suis comme tout le monde, ce genre de « faire-part » au printemps, comme disait Jacques Brel, m’attriste. C’est vrai que « c’est dur de mourir au printemps » quand la vie renaît partout, dans les arbres, les plantes, les fleurs et qu’on a envie d’ouvrir ses poumons et de respirer le grand air.

Lire la suite...

Samedi, avril 19 2014

DE L’USAGE DES LIVRES

Mes pas m’ayant mené par hasard sur les lieux du salon du livre ancien à Paris, j’ai eu tout loisir d’admirer la richesse de l’offre éditoriale des siècles passés.

Lire la suite...

Vendredi, avril 18 2014

LES SOULIERS DE MONSIEUR MORELLE

« De quoi sont les pieds » ? demandait l’adjudant à la jeune recrue entrant au service militaire au siècle dernier. Réponse : « les pieds sont l’objet d’un soin constant, mon adjudant » était la réponse correcte et attendue. On passera sur la succession logique entre ces deux locutions et on ne retiendra qu’une chose, le confort du pied, pour le soldat, le fantassin comme pour le « Pékin » ensuite, est une chose vitale, tous les marcheurs –et il n’en manque pas à notre époque – vous le diront !

Lire la suite...

Mercredi, avril 2 2014

REPARLONS CULTURE

Pour aussi surprenant que cela soit, chacun a pu constater qu’on n’a pas beaucoup parlé de culture dans cette période d’élections municipales. Il fut d’autres temps où la culture était, comme on dit, un marqueur de différences.

Lire la suite...

- page 6 de 12 -