Dimanche, mai 18 2014

MONUMENTA: LES KHABOKOV: L'ÉTRANGE CITÉ.

Le pavillon rougeMes pas me portent vers le Grand Palais qui expose le couple Ilya et Emilia Kabakov. C’est la « Monumenta 2014 » qui avait bien failli ne pas avoir lieu dans la précipitation qui avait suivi la dernière élection présidentielle où l’on voulait effacer tout signe de ce qui s’était passé avant. Heureusement quelques sages conseils plus tard…

Lire la suite...

Samedi, mai 17 2014

MARTIAL RAYSSE AU CENTRE POMPIDOU

le bain turcVisite à Paris de l’exposition consacrée à Martial Raysse, « notre Pop-artist » français, le seul qui soit reconnu à l’étranger au même titre que Warhol, Lichtenstein (dont on a vu récemment une exposition au Centre Pompidou) ou Polke.

Lire la suite...

Jeudi, avril 24 2014

NI FLEURS, NI COURONNES.

C’est la mention, au bas d’un faire-part de décès que j’ai reçu ces jours derniers. Je suis comme tout le monde, ce genre de « faire-part » au printemps, comme disait Jacques Brel, m’attriste. C’est vrai que « c’est dur de mourir au printemps » quand la vie renaît partout, dans les arbres, les plantes, les fleurs et qu’on a envie d’ouvrir ses poumons et de respirer le grand air.

Lire la suite...

Samedi, avril 19 2014

DE L’USAGE DES LIVRES

Mes pas m’ayant mené par hasard sur les lieux du salon du livre ancien à Paris, j’ai eu tout loisir d’admirer la richesse de l’offre éditoriale des siècles passés.

Lire la suite...

Vendredi, avril 18 2014

LES SOULIERS DE MONSIEUR MORELLE

« De quoi sont les pieds » ? demandait l’adjudant à la jeune recrue entrant au service militaire au siècle dernier. Réponse : « les pieds sont l’objet d’un soin constant, mon adjudant » était la réponse correcte et attendue. On passera sur la succession logique entre ces deux locutions et on ne retiendra qu’une chose, le confort du pied, pour le soldat, le fantassin comme pour le « Pékin » ensuite, est une chose vitale, tous les marcheurs –et il n’en manque pas à notre époque – vous le diront !

Lire la suite...

Mercredi, avril 2 2014

REPARLONS CULTURE

Pour aussi surprenant que cela soit, chacun a pu constater qu’on n’a pas beaucoup parlé de culture dans cette période d’élections municipales. Il fut d’autres temps où la culture était, comme on dit, un marqueur de différences.

Lire la suite...

Samedi, mars 8 2014

L’ÉPOQUE ET SON CINÉMA

Qui pense que le cinéma n’est pas l’art de notre temps ? Sûrement pas les jurés qui des deux côtés de l’Atlantique, lors de cérémonies calées désormais quasiment l’une sur l’autre (et même si les enjeux économiques de l’une dépassent de plus de dix fois ceux de l’autre) les « Cesar » et les « Oscar », ont l’air de parler de la même chose.

Lire la suite...

Mardi, mars 4 2014

NOTRE LUDION NATIONAL

Revoilà notre ludion national. Il avait disparu des écrans radar à la fin de l’été , période durant laquelle il avait mobilisé l’ensemble des gazettes versées dans la chose artistique sommées de lui consacrer couvertures et articles en abondance afin de comprendre une bonne fois pour toutes que répondre à une question qui ne se posait pas pouvait faire une belle exposition d’été. Et ce fut le cas, « Les aventures de la vérité » furent ainsi, la phase estivale des aventures de notre Rouletabille des révolutions.

Lire la suite...

Vendredi, février 21 2014

LE CIMENT FRANÇAIS

Dans un pays aussi divisé que le nôtre où tout est prétexte à opposer une droite et une gauche largement surestimées, et où les querelles de société enveniment quotidiennement les rapports, on pouvait craindre que le choix symbolique qui consiste à porter une personnalité au Panthéon soit l’occasion d’une nouvelle dispute.

Lire la suite...

Samedi, février 8 2014

MALAISE DANS LA CULTURE

Il y a un moment que cela couvait, cela mit du temps à se déclarer, mais il semble que désormais l’orage soit près d’éclater. De quoi s’agit-il ? Il s’agit de la crise dans le domaine culturel.

Lire la suite...

Samedi, janvier 11 2014

L’ART DE PRÉSENTER LES CHOSES

Cela n’aura échappé à personne, enfin à aucun de ceux qui lisent les journaux, on parle beaucoup de la culture et de l’économie en ce début d’année. Sans doute est-ce dû au nouveau rapport publié par le ministère de la culture lequel établit, après d’autres, que la valeur ajoutée des activités culturelles s’évalue à 57,8 milliards par an. Le cabinet Ernest et Young l’établissait même à 74 milliards il y a peu. Mais là n’est pas l’essentiel. L’essentiel est que la culture peut être comparée à l’immobilier, à la restauration, à l’industrie automobile, au luxe, bref aux activités économiques dans la mesure où on peut chiffrer son « PIB culturel ».

Lire la suite...

Samedi, décembre 21 2013

GUERRES DE RELIGION MODERNES.

Comme il arrive qu’on sursaute chaque fois qu’on touche à une dent malade, la France a fait un bond en découvrant les nouvelles mesures préconisées par un rapport au gouvernement sur l’Intégration, fait à la demande du Premier Ministre. Le constat de ce rapport est dénué d’ambiguïté, il part du fait que l’intégration est un échec et que les politiques « de droite » en portent la responsabilité depuis trente ans. Il établit qu’il faut renverser le modèle, s’ouvrir à la diversité, ne plus faire du Français la seule langue de la République, punir toute allusion à une différence d’origine de race ou de culture, bref, évoluer vers un modèle anglo-saxon multiculturaliste, (certains diront communautariste) que l’on peut observer dans tel ou tel pays de cette tradition.

Lire la suite...

Samedi, décembre 7 2013

DES LOIS ET DES MŒURS

Et soudain, la question de la prostitution – qui concerne en France paraît-il environ 20 000 personnes- est devenue l’urgence du moment. Il est vrai que le talent et la force de conviction d’une jolie ministre habile à manier la langue de bois y est sans doute pour quelque chose. Cependant on peut s’interroger sur cette urgence à faire des lois sociétales, comme si insidieusement une morale d’État était en train de s’instiller dans le mode de vie des Français. Et une fois de plus, c’est un sujet qui divise. On se demande d’ailleurs quels sont les sujets qui dans notre pays ne divisent pas !

Lire la suite...

Samedi, novembre 23 2013

L’EUROPE ET LA CULTURE

Comme chaque année, depuis six ans, le Forum d’Avignon rassemble des artistes, des industriels, des universitaires, des journalistes, des financiers, des bénévoles afin de parler de culture et d’avenir.

Lire la suite...

Samedi, novembre 2 2013

PALOMBES ET PRIX LITTERAIRES

Cela ressemble au passage des palombes dans le ciel béarnais et cela se passe à la même époque, la « passée » des prix littéraires se fait en plusieurs vagues et il s’agit de franchir l’obstacle des Pyrénées sans y laisser des plumes. Oh, je dis des plumes, mais il y a bien longtemps qu’on n’écrit plus à la plume, il est vrai que c’était à la plume d’oie à l’origine et que les oies, quand elles passent sous nos cieux passent aujourd’hui très haut et hors d’atteinte, évoquant des temps anciens.

Lire la suite...

Samedi, octobre 12 2013

L’ART AU RISQUE DE LA MODE

Je ne sais si l’information que donnait la presse ces jours derniers vous est parvenue ? Il s’agissait du défilé de mode de Karl Lagerfeld (Chanel) au Grand Palais à Paris où ce dernier a fait déambuler ses mannequins comme une troupe de panthères sauvages sur fond d’exposition d’art contemporain.

Lire la suite...

BENTAJOU EXPOSITION A L'ESPACE D'ART CONTEMPORAIN PARVIS3 A PAU (oct/nov 13)

bentajouVus de loin, les tableaux de Jean-Louis Bentajou se donnent pour des monochromes et la référence à ce grand mouvement né au XX° siècle avec Malévitch pour culminer, chez Rheinhardt, Ryman ou même Soulages pourrait nous rassurer. On pourrait ainsi classer cette peinture dans un cadre historique et esthétique. Car ce n’est pas une mince affaire et cette référence au monochrome par les questions qu’elle pose : fin de la peinture comme telle, ouverture sur l’infini, expérience intérieure, irradiation, avènement du visible situerait déjà ce travail à un niveau d’exigence où ont culminé des peintres aussi considérables que Rothko ou même Yves Klein dans le registre français.

Lire la suite...

Vendredi, octobre 11 2013

PATRICE CHÉREAU, LE BRUIT DE SES PAS, LE SON DE SA VOIX.

Quand un grand artiste meurt, il ne reste dans nos mémoires que les images des oeuvres issues de lui que nous avons vues et vécues quelque jour, quelque part. Et puisqu’ici c’est d’un artiste de théâtre et cinéma qu’il s’agit, on se dit malgré tout que l’on pourra encore revoir ses films. Mais, pour le théâtre, c’est autre chose, dans ce cas l’émotion ressentie reste en nous pour toujours et tout ce que l’on peut dire ne parle au fond que de nous, de cette place que l’œuvre d’un autre s’est faite en nous.

Lire la suite...

Dimanche, octobre 6 2013

LE PHILOSOPHE AMOUREUX ET LA PRESSE

_couverture_du_roman.jpg

Lire la suite...

Jeudi, septembre 26 2013

TARTUFFERIES

Deux affaires, symétriques dira-t-on ont l’été dernier, de manière symbolique, enflammé les gazettes : la lutte des « Femen » ces nouvelles Amazones Ukrainiennes qui font des émules jusqu’en pays arabes en exhibant leurs seins nus et leur torse tatoué de slogans et d’autre part la présence insistante des femmes voilées dans l’espace public. Deux versions d’une même réalité : le corps des femmes est utilisé comme étendard politique ou religieux, le corps des femme veut nous dire quelque chose.

Lire la suite...

- page 7 de 13 -