Samedi, mars 8 2014

L’ÉPOQUE ET SON CINÉMA

Qui pense que le cinéma n’est pas l’art de notre temps ? Sûrement pas les jurés qui des deux côtés de l’Atlantique, lors de cérémonies calées désormais quasiment l’une sur l’autre (et même si les enjeux économiques de l’une dépassent de plus de dix fois ceux de l’autre) les « Cesar » et les « Oscar », ont l’air de parler de la même chose.

Lire la suite...

Mardi, mars 4 2014

NOTRE LUDION NATIONAL

Revoilà notre ludion national. Il avait disparu des écrans radar à la fin de l’été , période durant laquelle il avait mobilisé l’ensemble des gazettes versées dans la chose artistique sommées de lui consacrer couvertures et articles en abondance afin de comprendre une bonne fois pour toutes que répondre à une question qui ne se posait pas pouvait faire une belle exposition d’été. Et ce fut le cas, « Les aventures de la vérité » furent ainsi, la phase estivale des aventures de notre Rouletabille des révolutions.

Lire la suite...

Vendredi, février 21 2014

LE CIMENT FRANÇAIS

Dans un pays aussi divisé que le nôtre où tout est prétexte à opposer une droite et une gauche largement surestimées, et où les querelles de société enveniment quotidiennement les rapports, on pouvait craindre que le choix symbolique qui consiste à porter une personnalité au Panthéon soit l’occasion d’une nouvelle dispute.

Lire la suite...

Samedi, février 8 2014

MALAISE DANS LA CULTURE

Il y a un moment que cela couvait, cela mit du temps à se déclarer, mais il semble que désormais l’orage soit près d’éclater. De quoi s’agit-il ? Il s’agit de la crise dans le domaine culturel.

Lire la suite...

Samedi, janvier 11 2014

L’ART DE PRÉSENTER LES CHOSES

Cela n’aura échappé à personne, enfin à aucun de ceux qui lisent les journaux, on parle beaucoup de la culture et de l’économie en ce début d’année. Sans doute est-ce dû au nouveau rapport publié par le ministère de la culture lequel établit, après d’autres, que la valeur ajoutée des activités culturelles s’évalue à 57,8 milliards par an. Le cabinet Ernest et Young l’établissait même à 74 milliards il y a peu. Mais là n’est pas l’essentiel. L’essentiel est que la culture peut être comparée à l’immobilier, à la restauration, à l’industrie automobile, au luxe, bref aux activités économiques dans la mesure où on peut chiffrer son « PIB culturel ».

Lire la suite...

Samedi, décembre 21 2013

GUERRES DE RELIGION MODERNES.

Comme il arrive qu’on sursaute chaque fois qu’on touche à une dent malade, la France a fait un bond en découvrant les nouvelles mesures préconisées par un rapport au gouvernement sur l’Intégration, fait à la demande du Premier Ministre. Le constat de ce rapport est dénué d’ambiguïté, il part du fait que l’intégration est un échec et que les politiques « de droite » en portent la responsabilité depuis trente ans. Il établit qu’il faut renverser le modèle, s’ouvrir à la diversité, ne plus faire du Français la seule langue de la République, punir toute allusion à une différence d’origine de race ou de culture, bref, évoluer vers un modèle anglo-saxon multiculturaliste, (certains diront communautariste) que l’on peut observer dans tel ou tel pays de cette tradition.

Lire la suite...

Samedi, décembre 7 2013

DES LOIS ET DES MŒURS

Et soudain, la question de la prostitution – qui concerne en France paraît-il environ 20 000 personnes- est devenue l’urgence du moment. Il est vrai que le talent et la force de conviction d’une jolie ministre habile à manier la langue de bois y est sans doute pour quelque chose. Cependant on peut s’interroger sur cette urgence à faire des lois sociétales, comme si insidieusement une morale d’État était en train de s’instiller dans le mode de vie des Français. Et une fois de plus, c’est un sujet qui divise. On se demande d’ailleurs quels sont les sujets qui dans notre pays ne divisent pas !

Lire la suite...

Samedi, novembre 23 2013

L’EUROPE ET LA CULTURE

Comme chaque année, depuis six ans, le Forum d’Avignon rassemble des artistes, des industriels, des universitaires, des journalistes, des financiers, des bénévoles afin de parler de culture et d’avenir.

Lire la suite...

Samedi, novembre 2 2013

PALOMBES ET PRIX LITTERAIRES

Cela ressemble au passage des palombes dans le ciel béarnais et cela se passe à la même époque, la « passée » des prix littéraires se fait en plusieurs vagues et il s’agit de franchir l’obstacle des Pyrénées sans y laisser des plumes. Oh, je dis des plumes, mais il y a bien longtemps qu’on n’écrit plus à la plume, il est vrai que c’était à la plume d’oie à l’origine et que les oies, quand elles passent sous nos cieux passent aujourd’hui très haut et hors d’atteinte, évoquant des temps anciens.

Lire la suite...

Samedi, octobre 12 2013

L’ART AU RISQUE DE LA MODE

Je ne sais si l’information que donnait la presse ces jours derniers vous est parvenue ? Il s’agissait du défilé de mode de Karl Lagerfeld (Chanel) au Grand Palais à Paris où ce dernier a fait déambuler ses mannequins comme une troupe de panthères sauvages sur fond d’exposition d’art contemporain.

Lire la suite...

BENTAJOU EXPOSITION A L'ESPACE D'ART CONTEMPORAIN PARVIS3 A PAU (oct/nov 13)

bentajouVus de loin, les tableaux de Jean-Louis Bentajou se donnent pour des monochromes et la référence à ce grand mouvement né au XX° siècle avec Malévitch pour culminer, chez Rheinhardt, Ryman ou même Soulages pourrait nous rassurer. On pourrait ainsi classer cette peinture dans un cadre historique et esthétique. Car ce n’est pas une mince affaire et cette référence au monochrome par les questions qu’elle pose : fin de la peinture comme telle, ouverture sur l’infini, expérience intérieure, irradiation, avènement du visible situerait déjà ce travail à un niveau d’exigence où ont culminé des peintres aussi considérables que Rothko ou même Yves Klein dans le registre français.

Lire la suite...

Vendredi, octobre 11 2013

PATRICE CHÉREAU, LE BRUIT DE SES PAS, LE SON DE SA VOIX.

Quand un grand artiste meurt, il ne reste dans nos mémoires que les images des oeuvres issues de lui que nous avons vues et vécues quelque jour, quelque part. Et puisqu’ici c’est d’un artiste de théâtre et cinéma qu’il s’agit, on se dit malgré tout que l’on pourra encore revoir ses films. Mais, pour le théâtre, c’est autre chose, dans ce cas l’émotion ressentie reste en nous pour toujours et tout ce que l’on peut dire ne parle au fond que de nous, de cette place que l’œuvre d’un autre s’est faite en nous.

Lire la suite...

Dimanche, octobre 6 2013

LE PHILOSOPHE AMOUREUX ET LA PRESSE

_couverture_du_roman.jpg

Lire la suite...

Jeudi, septembre 26 2013

TARTUFFERIES

Deux affaires, symétriques dira-t-on ont l’été dernier, de manière symbolique, enflammé les gazettes : la lutte des « Femen » ces nouvelles Amazones Ukrainiennes qui font des émules jusqu’en pays arabes en exhibant leurs seins nus et leur torse tatoué de slogans et d’autre part la présence insistante des femmes voilées dans l’espace public. Deux versions d’une même réalité : le corps des femmes est utilisé comme étendard politique ou religieux, le corps des femme veut nous dire quelque chose.

Lire la suite...

Samedi, septembre 7 2013

QUI AU PANTHÉON ? DESCARTES !

Et voilà une question rituelle qui traverse l’esprit de chaque président de la République et de ses conseillers. Qui va-t-on mettre au Panthéon ? Car il faut bien rappeler que le Panthéon fut au lendemain de la Révolution, la nécropole où la République vint inhumer ses grands hommes, comme la Royauté l’avait fait auparavant pour la basilique de Saint Denis. La Révolution, du reste eut pour conséquence la vandalisation et l’abandon de la nécropole royale.

Lire la suite...

Jeudi, août 22 2013

RENTRÉE LITTERAIRE 2013: UN ROMAN DE MARC BÉLIT (en librairie dès le 1° septembre)

_couverture_du_roman.jpg
Voici un roman philosophique qui fait écho à la vie du moins cartésien des philosophes français...René Descartes lui-même. Et qui nous plonge dans la passion amoureuse dont il a lui-même vécu et décrit les arcanes dans son admirable "traité des passions de l'âme". Tout se joue entre quatre personnages qui sont comme les instruments de musique d'un quatuor à cordes où le philosophe Xavier Granier, gloire de la Sorbonne, tient la partie de violoncelle, confronté au duo de violons que forment les jeunes amants Andréa et Nadia, avec, en guise de contrepoint, l'alto d'Hortense, l'épouse délaissée du maître. Et la musique de dérouler ses mouvements vers la paix d'une mort qui réconcilie l'être et le temps. On croit entendre la musique de "la jeune fille et la mort" de Schubert, que Granier écoute sans relâche sur la terrasse de sa villa, face à l'océan où les mouettes plongent sans fin;"Jean-Didier Vincent.

Pour voir l'interview de Marc Bélit évoquant son roman, cliquez sur le lien ci-après : ou bien aller sur Youtube :marc Belit: le philosophe amoureux.

Lundi, juillet 22 2013

AVIGNON 2013

En Avignon, les étés se suivent et ne se ressemblent pas. Sur le plan théâtral, cette année est la dernière du tandem Archambaud/Baudriller qui a bien tenu sa partie pendant dix ans et s’annonce l’ère Py à la suite d’un jeu de chaises musicales décidé par F.Mitterrand.

Lire la suite...

Lundi, juin 24 2013

HANTAÏ, PEINTRE MAJEUR.

écriture roseQuarante ans qu’on n’avait pas vu une exposition semblable sur ce peintre majeur. Il est vrai qu’il avait décidé de cesse d’exposer depuis 1981 et que l’on en était resté à ce que l’on connaissait à cette date, c’est-à-dire l’essentiel. Mais il reste qu’au lendemain de sa participation à la Biennale de Venise, il va se retirer des cimaises, jusqu’à sa mort en 2008.

Lire la suite...

Jeudi, juin 20 2013

EXCEPTION CULTURELLE VERSUS INDUSTRIE CULTURELLE

Finalement nous l’avons échappée belle, le « non » français au mandat de négociation donné aux ministres du commerce de l’union pour discuter avec les Etats-Unis sur les accords de libre échange a finalement abouti à ce que le secteur de l’audio-visuel soit exclu de ces négociations au grand dam des Anglo-saxons. C’est une victoire de la France qui depuis 1993 mène le combat pour que cette « exception culturelle » soit garantie, au motif que la culture « n’est pas une marchandise comme les autres » et par ailleurs, comme ce fut le cas à l’UNESCO où la France avait aussi pris la tête de la révolte, pour garantir la diversité des cultures et de leurs productions. Et tout le monde de se réjouir dans notre pays, majorité, opposition, pas une voix divergente, tant nous avons là un « marqueur idéologique » qui réunit l’opinion publique d’un bout à l’autre de l’échiquier politique.

Lire la suite...

Vendredi, juin 14 2013

L'ART POMPIER AU XXI° SIÈCLE

clairvoyance avantclairvoyance aprèsCela se passe dans une ville moyenne au pied des Pyrénées. Un centre d’art entreprend d’exposer un artiste dans un cabinet de voyance. Voir et ne pas voir tel est le défi de l’installation et plus métaphoriquement peut-être du rapport à l’art. « L’œuvre « donc, ou plutôt « l’installation » est constituée d’une devanture de boutique derrière la vitre de laquelle luit un néon jaune formant le mot « Clairvoyance ». À l’intérieur (inaccessible) de la boutique une machine à vapeur de glycérine dégage une fumée opaque qui empêche de voir. Ne reste que ce néon sur fond de brouillard qui brillait dernièrement dans la nuit d’une rue de Tarbes.

Lire la suite...

- page 7 de 12 -