LE PARVIS UNE SCENE NATIONALE ATYPIQUE

COUVERTURE LIVRE

Le parvis compte au nombre des soixante-dix Scènes nationales du territoire. À ce titre, il est l'un des établissements culturels de la décentralisation qui en compte plusieurs catégories comme les Centres dramatiques, les orchestres nationaux et régionaux, les centres chorégraphiques ou les centres d'art. Cependant, si la plupart de ces équipements se ressemblent par leurs missions, il n'en subsiste pas moins de grandes différences dans leur histoire. Celle du Parvis qui ne déroge pas à la règle, vaut la peine d'être contée. Elle s'appuie en effet sur un ensemble de dispositions qui en font un établissement original. Installée sur un lieu de fréquentation populaire (une grande surface à l'enseigne Leclerc) de préférence aux bâtiments que l'on trouve plutôt au centre des villes, elle bénéficie encore d'un important financement privé lié au mécénat. Pour autant, son action et ses missions sont bien celles d'une Scène nationale, la majorité de ses financements sont publics et ses résultats en termes d'action et de fréquentation sont éloquents. Par quel miracle,les choses se sont-elles organisées de la sorte? C'est ce que ce petit livre de 160 pages raconte avec force anecdotes et photos d'archives qui en rend la lecture aisée. Son auteur n'est autre que son fondateur, Marc Bélit qui ayant passé trois décennies à l'animer et à la diriger a saisi le prétexte d'un départ à la retraite pour en délivrer l'analyse. Ce point de vue, de l'intérieur, n'est pas exclusif d'autres approches ou commentaires qui pourront en être faits, mais il a le mérite d'éclairer,en connaissance de cause, les méandres d'une action culturelle menée en France durant les cinquante premières années du Ministère de la Culture que l'on célébrait en 2009. Le livre est disponible en librairie au prix de 10€ et il peut s'obtenir aussi chez Séguier édition.(communiqué:presse).